Soutenir l’urbanisation durable des villes africaines

Image for post
Image for post

By Mathilde BORD-LAURANS

L’Agence française de développement (AFD) participe au Forum de Paris sur la Paix à travers le programme de la Convention des maires d’Afrique subsaharienne (CoM-SSA). Soutenue par l’Union européenne, cette initiative accompagne les villes d’Afrique subsaharienne dans un développement sobre en carbone et résilient aux effets du changement climatique.

Le changement climatique est une réalité pour les villes d’Afrique subsaharienne. Beira inondée et dévastée suite au cyclone Idai au Mozambique, le Cap privée d’eau en raison de la sécheresse en Afrique du Sud, Saint-Louis rongée par l’érosion côtière au Sénégal… Partout sur le continent, l’intensité de ces événements s’accélère, laissant les populations urbaines débordées et désemparées.

Ces événements surviennent dans des villes africaines exposées à une urbanisation trop rapide, mal gérée et insuffisamment planifiée. Embouteillages aux heures de pointe, délestages électriques entrainant des coupures d’électricité, interruption de la distribution d’eau, absence de gestion des déchets. La faiblesse des services publics et le déficit d’infrastructures ne parviennent pas à suivre le rythme soutenu de la croissance des villes, accentuant les inégalités.

La croissance chaotique des villes a des effets importants sur la qualité des constructions et leur planification, entraînant une augmentation de leur consommation énergétique. Réguler l’urbanisation est un enjeu essentiel à une meilleure résilience des infrastructures au changement climatique.

Rassembler les acteurs pour partager des solutions

Face à ces défis, populations et villes ne disposent pas de capacités techniques et financières suffisantes et se sentent parfois démunies. Ces acteurs ont pourtant un rôle central à jouer : en lien avec leurs gouvernements nationaux, ils sont en première ligne pour identifier les problèmes et prioriser les efforts visant à accroître leur résilience et leur capacité d’adaptation aux changements rencontrés.

C’est pour répondre à ces enjeux locaux et améliorer la qualité de vie des populations urbaines que la Commission européenne a lancé, lors de COP21 de 2015 à Paris, la Convention des maires d’Afrique subsaharienne (CoM-SSA). A ce jour, cette initiative rassemble quelque 230 villes signataires dans 36 pays d’Afrique subsaharienne.

A travers une approche dite « bottom-up », les autorités locales s’engagent politiquement à élaborer une vision à long terme. Pour cela, elles mettent en œuvre des plans d’actions efficaces pour lutter contre le changement climatique et permettre l’accès à une énergie durable. CoM-SSA accompagne les autorités locales dans l’élaboration de ces plans que ce soit sur les thématiques qui relèvent de l’accès à l’énergie, la réduction des émissions et l’adaptation au changement climatique. Cette initiative les soutient aussi dans la préparation de projets d’investissement pour des infrastructures urbaines durables, susceptibles d’attirer des financements climat au niveau local. Pour cela, les villes bénéficient d’un appui technique et d’un cadre de coopération qui favorisent le dialogue entre pairs.

Encourager des projets concrets

CoM-SSA appuie aussi les villes africaines à structurer et mettre en œuvre des projets concrets d’infrastructures répondant aux besoins locaux (logement, transport, accès à l’énergie, gestion des déchets, etc.). En même temps, cette initiative les aide à mobiliser les ressources financières dédiées au climat pour leur permettre la réalisation de projets sobres en carbone et résilients aux effets actuels et attendus du changement climatique.

En tant que partenaire de mise en œuvre de ce programme aux côtés de l’Agence espagnole pour la coopération internationale au développement (AECID), la GIZ et Expertise France, l’Agence française de développement (AFD) apporte sa longue expérience dans le développement de projets d’infrastructures énergétiques et d’adaptation au changement climatique, ainsi que sa capacité à mobiliser les sources de financement au niveau local et international. De plus, à travers son réseau de 25 agences en Afrique subsaharienne, l’AFD travaille au quotidien avec les autorités locales.

CoM-SSA apporte une réponse concrète à un constat désormais généralisé sur le continent : en ville comme ailleurs, le bien-être de millions d’individus et les liens sociaux apaisés dépendent d’une prise en compte accrue des enjeux énergétiques et climatiques.

Les opinions exprimées dans cette publication sont celles de l’auteur et ne reflètent pas nécessairement les vues du Forum de Paris sur la Paix.

Image for post
Image for post

Written by

Better #governance for a world at peace. Visit: www.parispeaceforum.org

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store